samedi 19 mai 2012

Vie .............

Malgré l'âge, les coups du sort, les pierres qu’on a mis dans le lit de ma vie, j'avance, sans faiblir, sans me plaindre et sans regret, droit devant en me disant qu´il fera beau demain car ma vie n'est qu'une page dans un roman infini. 

Je suis ici pour goûter à la vie terrestre, pour explorer et découvrir, explorer comme un enfant qui va à la découverte de son environnement, mes découvertes m'émerveillent, mes yeux brillent de joie et même si je chute, si je trébuche, je me relève et repart le coeur heureux . 

Mais toi as–tu déjà regardé tes mains ? 
Je veux dire vraiment regarder tes mains ? 
Alors lentement ouvre tes mains et fixe les. 
Retourne les en frottant les paumes. 

« Non, je pense que tu n'as pas vraiment regardé tes mains » 
« Arrêtes toi et réfléchis un peu au sujet des mains que tu as, comment elles t’ont si bien servi depuis ta naissance. » 

Mes mains,à moi ridées, desséchées et affaiblies ont été les outils que j’ai toujours utilisés pour étreindre la vie. 


Elles m’ont permis de m’agripper et d' éviter de tomber quand je trottinais lorsque j’étais enfant. Elles ont porté la nourriture à ma bouche et habillé. Elles ont attaché mes souliers et mes bottes. Elles ont touché et essuyé mes larmes . Elles ont été sales, coupées et rugueuses et enflées. Elles ont été maladroites quand j’ai tenté de tenir mon premier copain et ont montré au monde que j’aimais quelqu’un d’unique et spécial. Elles ont écrit mes lettres et ont tremblé . Elles ont tenu des enfants, ensuite consolé les voisins et tremblaient de rage quand je ne comprenais pas. Elles ont couvert ma figure, peigné mes cheveux et lavé mon corps. Elles ont été collantes et humides, sèches et rugueuses. 



Aujourd’hui, comme rien ne marche vraiment plus comme avant pour moi, ces mains continuent de me soutenir. Ces mains portent la marque de ce que j’ai fait et des accidents de ma vie. Mais le plus important est que ce seront ces même mains que les cieux attraperont pour m’amener vers eux dans leur Eden. 

Tu es soudain pensif, n'est ce pas, regarde tes mains et les miennes. 
Tu ne les verras jamais plus du même œil ...... 

4 commentaires:

klevy a dit…

Ce message est si.... poignant, émouvant, vrai, réaliste....
Bref je n'ai pas les mots, tout simplement ... Merci....

auroreborealedusoir a dit…

Merci à toi d'être venu apprécier ce beau petit message .... ;)

gare montparnasse a dit…

Votre commentaire a été enregistré. Il sera visible une fois que le propriétaire du blog l’aura approuvé.... mdr le courage de l'approuvé

auroreborealedusoir a dit…

@gare montparnasse : tu crois quand même pas que je vais approuver des messages pas sympas à mon encontre ... surtout qu'effectivement il m'arrive de prendre des textes ailleurs et de faire partager tout simplement parce que je les aime, et qu'il me plaît de les faire partager . Et puis, comme tu as pu le voir, je ne signe aucun de mes textes ...

Laisse ton adresse mail pour recevoir en exclu mes actualités