mardi 10 avril 2012

Basse besogne ...

Voila que je viens tout juste de terminer le dernier bouquin que je me suis achetée, sur les conseils d'un ami netlogien (merci à toi, j'ai carément adoré !) un livre d'Amélie Nothomb "Stupeur et tremblements", petit bouquin lu en seulement 3 heures (dévoré à vrai dire ...) La narratrice est allée vivre au Japon dans les années 1990, et a été embauchée pour une année dans une grande société japonaise ... D'erreurs en maladresses, elle va subir une fulgurante descente sociale, mais sans jamais perdre son humour décapant ! 

Ca m'a rappelé une période de ma vie, mon premier job d'après BTS... 
Un magasin de jeux vidéos qui avait vu mon enthousiasme et ma passion dans ce domaine avait décidé de m'engager après mes études. Un sympathique temps partiel, bien pour commencer, et en plus de vendre des jeux et tout ce qui s'y associe (peluches, cartes, consoles etc), lorsqu'il n'y avait personne, on devait essayer les jeux ... Voila de quoi relier l'utile à l'agréable, sachant qu'à la fin du mois, tu es payé $$$ !!! 

Bref un mois passe, bilan je ne vends pas assez d'articles : bah oui je viens d'arriver dans la boîte, donc laissez-moi me faire ma place ici, nonmaiohhhh !!! Les patrons, un couple de jeunes mariés, des geeks tous les deux, passionnés, elle très passionnée surtout par le bruit de la caisse enregistreuse qui s'ouvre $$$$$$$$$$$ et lui passionné surtout par mes courbes féminines ... "je te verrais bien en porte-jarretelles là !" :) ce qu'il m'a lancé un jour (alors que sa femme était partie fumer sa clope devant le magasin :)) . En réalité, il devait fantasmer sur moi depuis un moment, malgré mes tenues très étudiantes (jean's basket, cool attitude, pas de jupe ou si peu à l'époque, j'avais 22 ans) au point que sa femme, si elle avait eu des couteaux à la place des yeux, m'en aurait bien lancé deux ou trois en plein front à chaque regard ... 
:) ah non ça c'est un trop plein de cigarettes lol ... 

Vive l'ambiance !!! :) 

Bref ... 
Un jour, j'arrive au taff, comme d'habitude. Et là Madame m'annonce que soit ils me licencient (parce que je ne faisais pas assez de Chiffre d'Affaires à leurs yeux, soit disant, mais je refuse de connaître le motif légitime ...) 
soit ils me gardent, mais juste pour faire des basses besognes : nettoyer, balayer, astiquer ... et faire les emballages cadeaux à l'occasion également les week-end ... 

Comment refuser et se faire licencier quand on sait qu'on n'a rien derrière financièrement ??? 
Si je me fais licencier, je n'ai plus que mes yeux pour pleurer, n'ayant justifié que de peu d'heures de travail ! 
Je n'ai pas le choix, je dois courber l'échine et me résoudre aux tâches ingrates ... 

Mais rassurez-vous ça n'a pas duré très longtemps, juste le temps pour moi de me retourner et de trouver un autre emploi !!! 

Mais ça, c'est une autre histoire :) ... 

Aucun commentaire:

Laisse ton adresse mail pour recevoir en exclu mes actualités